dimanche 20 novembre 2005

Parce que tu te crois anonyme ??

http://www.anonymat.org/vostraces/index.php Fanfan
Posté par les utopistes à 15:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 18 novembre 2005

Banlieues

On ne peut analyser ce qui se passe dans les banlieues sans y mettre notre vécu, nos sentiments, nos idées politiques, nos préjugés, le Présent est très dur à analyser, comment peut on rester objectif, quand on est dans le bain ?          J’ai beaucoup réfléchi, lu aussi, avant d’en parler……         Toutes les informations qui nous arrivent ont une couleur de campagne électorale (interventions télévisées du ministre de l’intérieur), de colonisation des mesures... [Lire la suite]
Posté par les utopistes à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 novembre 2005

Deux c'est toujours mieux!

J’avais lu dans le Parisien que Perben, celui de la loi, aurait deux plaques d’immatriculation pour sa voiture, une 75 et une 69, normal me direz vous pour un ministre des transports !         Comme est ce possible ? une voiture ne peut avoir qu’une plaque d’immatriculation correspondante à la carte grise.   Mr Perben roulerait il avec une fausse plaque ?   Hé ben oui !, il a le droit d’en avoir deux pour sa sécurité, voilà !, parce que lui, il a reçu des menaces, d’abord !  ... [Lire la suite]
Posté par les utopistes à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 20 septembre 2005

Un sourire gratuit

          Depuis quand ne vous a-t-on plus adressé un vrai sourire ?     Pas comme celui du camp de Jiabiangou  où les sourires étranges, figés, suffisent à nous faire dresser les cheveux sur la tête, pas comme ceux des pubs pour les dentifrices, ni celui des commerciaux aux dents de requin, non, je veux parler d’un vrai sourire, spontané, gratuit, qui illumine.          Et vous, depuis combien de temps n’en avez vous pas adressé, comme ça, à un inconnu... [Lire la suite]
Posté par les utopistes à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 7 septembre 2005

Mes RDV manqués!

Pour la troisième fois le chauffagiste  rate son rendez vous avec ma chaudière, en prétextant que la porte d’entrée est fermée, qu’il n’y a personne ou que le nom n’est pas sur la sonnette. Je me suis levée à 7heures 45 pour rien !             Comment lui faire comprendre, ainsi qu’à son employeur, que la porte du hall ne ferme pas à clef, qu’elle n’a jamais été fermée et ne fermera jamais, qu’elle est tout simplement montée à l’envers et s’ouvre sur l’extérieur ?    ... [Lire la suite]
Posté par les utopistes à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]